Assurer une bonne hygiène en entreprise pour préserver la sécurité des employés

Peu importe la taille de la société, tout employeur est dans l’obligation de préserver la sécurité des employés en adoptant une bonne hygiène en entreprise. La direction doit donc prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer le bien-être des salariés. Mais afin de définir les approches adéquates, il faut d’abord identifier les lieux les plus sujets au développement des germes. Cela permettra ensuite d’appliquer les précautions adaptées.

Les lieux les plus sujets aux germes en entreprise

Les salariés passent en moyenne 40 heures par semaine au bureau. Ainsi, pour pouvoir travailler sereinement, l’employeur doit offrir à ses collaborateurs un espace aménagé, une ambiance conviviale et surtout, un environnement sain.

L’hygiène professionnelle est à la fois bénéfique pour le chef d’entreprise et les employés. Pour ces derniers, cela développe le sentiment de bien-être au travail. Tandis que pour le dirigeant, cela favorise une meilleure performance. En effet, un local propre permet d’éviter la propagation des germes, donc le développement des affections et l’arrêt maladie. Ce qui limite les absences fréquentes et l’interruption des activités.

Néanmoins pour appliquer les mesures adaptées, il faut d’abord identifier les lieux les plus sales au bureau. Les toilettes figurent évidemment dans cette liste. Des verrous aux cuvettes en passant par le lavabo, tous les objets qui habitent cette pièce sont de véritables nids à bactéries. Il en est de même pour l’espace de travail, à savoir le bureau, la souris et le clavier d’ordinateur. Ces éléments peuvent contenir jusqu’à 400 fois plus de germes que les toilettes. Enfin, d’après les études, les matériels à usage commun, tels que le microonde et la machine à café sont aussi infestés de microbes.

Éviter la propagation des  germes en entreprise

Le local professionnel est un endroit qui se prête très bien à la prolifération des germes. Ainsi, le chef d’entreprise doit prendre les mesures nécessaires pour assurer le bien-être de chaque salarié. De ce fait, pour éviter que les bactéries se propagent, l’ultime solution consiste à sensibiliser les collaborateurs à se laver régulièrement les mains. Ce geste peut paraitre banal, certes. Mais il faut savoir que 90% des microbes se répandent par le contact manuel.

Afin de permettre à ses travailleurs d’adopter correctement cette pratique, le dirigeant doit investir dans les produits et équipements adaptés. Dans ce registre, la mise en place d’un distributeur de savon est particulièrement indispensable. Ce dispositif peut être installé aussi bien dans les toilettes qu’aux côtés des lave-mains équipant les couloirs et les cuisines. De même, on peut octroyer des pompes et des lingettes hygiéniques à tous les salariés pour les encourager à s’en servir fréquemment sur leur espace de travail.

Enfin, pour éviter que les bactéries viennent se poser sur les objets utilisés régulièrement, il faut penser à les protéger. Ainsi, on n’hésite pas à investir dans un distributeur de papiers toilette et de serviettes pour préserver ces accessoires des germes. L’employeur peut commander tous ces dispositifs chez un fournisseur spécialisé.