Avocat dommage corporel : ce qu’il faut savoir

L’idée de faire appel à un avocat dommages corporels nait souvent à la suite d’un accident. Toutefois, il convient de bien s’informer avant de trouver un tel spécialiste. Une fois votre décision prise, pensez à vérifier certains éléments afin de choisir le bon avocat.

Est-il toujours nécessaire de faire appel à un avocat ?

Avant de chercher un avocat, il est important que la victime ait des connaissances sur l’indemnisation corporelle. Pour ce faire, il peut s’informer et recourir à un expert en indemnisation. En effet, l’intervention d’un avocat est surtout utile après consolidation, c’est-à-dire quand l’état de la victime devient stable. L’avocat peut alors examiner et prendre en main le dossier. Ainsi, il est indispensable que la victime ait les connaissances nécessaires pour pouvoir juger s’il est utile ou non de faire appel à un avocat spécialisé.

Avocat dommage corporel : quelles spécificités ?

Étant spécialiste, ce type d’avocat se consacre aux situations des victimes de préjudices corporels. Il a donc une longue pratique en la matière. Il a également bénéficié d’une formation spécialisée concernant le droit et les indemnités relatifs aux dommages corporels.

Dans le cadre des dossiers qu’il traite, il travaille avec d’autres spécialistes comme le médecin expert. Cette concertation vise à mettre en place une meilleure défense pour la victime. Parfois, l’avocat lui-même peut avoir suivi un cursus médical qui l’aide à mieux appréhender certains cas de préjudices corporels. Il peut également être pénaliste.

Comment choisir son avocat ?

Pour une première recherche, il suffit généralement de taper dans un moteur de recherche des mots clés de type « avocat dommage corporel Annecy » pour obtenir une liste de cabinets à proximité de chez vous. En effet, il est plus commode de recourir à un spécialiste dans votre ville.

Bien entendu, l’avocat doit posséder les titres nécessaires. Toutefois, il est nécessaire d’avoir un entretien préalable afin de vous faire une idée de sa disponibilité et de ses compétences.

Vous pouvez commencer par lui demander le volume de dossiers qu’il traite, il va prendre en charge personnellement votre cas ou le confier à un de ses collaborateurs. Un spécialiste expérimenté, mais qui n’est pas surchargé pour autant, reste l’idéal.

Ensuite, un avocat qui échange régulièrement avec ses clients, et qui soit capable de se mettre à leur place, vous défendra mieux. Il doit également travailler en équipe avec d’autres experts (médecin, expert en indemnisation, etc.) pour traiter chaque dossier.

Enfin, et c’est très important, n’oubliez pas de discuter des honoraires dès le départ.