Comment bien choisir la qualité du bois dans son intérieur

Considéré comme une matière noble, le bois nous offre plusieurs possibilités en matière d’ameublement. Ayant acquis une importance capitale dans la vie de l’homme depuis la nuit de temps, il ne risque pas de perdre son importance d’ici peu. Le choix du bois se justifie par de nombreux arguments, solidité, robustesse, qualité, esthétique, etc.

Mais ces mérites ne sont pas attribués à toutes les essences. Ainsi, vous devez faire attention lors de l’achat d’un meuble en bois. Pour éviter tout désagrément, voici un guide d’achat de meuble.

Quel type de bois choisir ?

Vous voulez acheter des meubles en bois neufs et éviter de tomber sur du bois de piètre qualité, pensez à vérifier le type de bois. Toutes les essences ont leur particularité. Préférez le teck, le noyer, le chêne ou le bouleau si vous voulez investir dans la durée, la robustesse et la solidité. En effet, ces bois, une fois secs, peuvent supporter toutes sortes des conditions, chocs, humidité, etc., qu’ils soient installés à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison ou même dans votre salle bain. Actuellement la tendance est de mettre de placer des meubles en bois dans la salle de bain, ça redonne de la vivacité à la salle. Mais le problème reste coté humidité. Parmi les solutions adaptées est de faire rénover sa salle de bain.

Le pin et le sapin vous sont donc déconseillés car ils s’abiment très vite. Une autre astuce, prenez soin de vérifier la provenance du bois. Les certifications comme le FSC ou le TFT vous garantiront que le meuble dont vous allez prendre possession provient bel et bien d’une forêt gérée durablement.

Nous vous conseillons de privilégier des marques de meubles en bois reconnues tel que Ethnicraft ou encore les meubles Vandecasteele de sorte à vous assurer d’une qualité sans faille.

Quid de la structure ?

Ici, vous êtes tenu vérifier la structure de votre nouvelle acquisition. Ce n’est pas parce que vous avez prévu d’acheter moins cher que vous allez vous offrir un mobilier défaillant.

Autant vérifier la solidité de votre meuble car sa capacité à résister dans le temps en dépendra. Il est clair que la meilleure solution pour se garantir des meubles de qualité est d’investir dans des meubles d’une marque connue et reconnue comme nous l’avons évoqué plus haut, mais ce n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses.

Du coup pour vous garantir un minimum de qualité, jetez un coup d’œil sur la construction, la stabilité une fois le meuble posé sur le sol, la facilité à ouvrir ou fermer les portes ou à glisser les tiroirs.

Notez que la qualité des assemblages compte énormément, les meubles assemblés avec des agrafes perdront rapidement leur résistance dès qu’un quelconque choc se présente.

Un coup d’œil sur la finition

Vous qui êtes très exigeant sur l’esthétique, faites en sorte que le meuble que vous avez choisi a connu un ponçage, une finition et une teinture bien faits. Bref, soyez plus attentif sur la finition. Pour ce qui est du ponçage, la réussite d’une application de teinture dépendra de la qualité de celui-ci. Avec un ponçage mal terminé sur le dos ou le dessous, bonjour les dégâts avec la teinture.

Et ce ne sera pas convenable pour vos meubles. Par ailleurs, il faudra également vérifier les angles comme les plateaux et aussi les côtés latéraux des meubles pour pouvoir s’assurer l’acquisition d’un meuble bien fini.

Et si ce n’est pas du neuf ?

Vous pensez que les meubles « occaz » vous rapporteront beaucoup plus, les mêmes réflexes cités ci-haut sont toujours d’actualité. II vous faudra donc vérifier sa construction, sa structure, ses teintures ainsi que sa solidité.

Les parties cachées ne sont pas à exclure car sachez que la restauration de ces meubles reviendra plus cher. Bref, sachez dès le départ évaluer la teneur des dégâts pour avoir une idée des éventuelles dépenses engendrées par cette nouvelle acquisition.