Comment choisir un consultant SEO ? Voici 6 conseils !

Si vous faites partie de ceux et celles qui veulent améliorer le référencement de leur site sur Google, alors les services d’un consultant SEO sont incontournables.Que ce soit pour augmenter le trafic de votre site, d’améliorer sa visibilité ou bien de booster son taux de conversion, c’est, en effet, le partenaire idéal.

Hélas, les prestataires pullulent sur le web et multiplient les offres alléchantes si bien que choisir un consultant SEOparmi cette jungle de professionnels s’apparente à un parcours du combattant. Raison pour laquelle on a spécialement rédigé ce petit guide. Vous y trouverez quelques conseils pour bien choisir l’agence de référencement ou le référenceur le plus adapté à vos besoins.

1) Choix des mots-clés : Un bon consultant SEO saura vous dire NON !

Un bon référenceur ne doit pas se cantonner à accepter votre liste de mots clés. En effet, il doit en amont les vérifier un par un s’ils sont pertinents : est-ce que ces requêtes sont très prisées des internautes ? Si oui tant mieux ! Par contre, si certains mots-clés ne conviennent pas à votre stratégie de référencement, le consultant SEO se doit de vous le dire et de proposer d’autres alternatives. Dans la plupart des cas, les entreprises restent centrées sur leur marque. Grossière erreur ! Une campagne de référencement réussie, c’est avant tout bien se positionner sur des requêtes axées sur vos produits et vos services.

2) Méfiez-vous des offres sur-mesure

Faites attention aux offres sur-mesure ! Si les packages standardisés ont connu leurs heures de gloire il y a quelques années, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Chaque site a un besoin précis, que ce soit en matière de structure, de développement, de Netlinking ou de contenu. Un bon référenceur doit avant toute chose analyser votre site et trouver les techniques les plus adaptés à votre campagne de référencement. Méfiez-vous des prestataires qui négligent vos besoins et qui vous proposent directement leurs packages.

3) Jetez un œil sur les précédentes missions du consultant SEO

Attention aux belles paroles ! Demandez à voir les références clients. Combien de sites a-t-il déjà référencés ? Il est généralement conseillé de se tourner vers un consultant SEO qui s’est chargé de plusieurs campagnes de référencement.

Lors de votre entrevue, n’hésitez pas à lui demander le nombre de requêtes sur lesquelles le site web du client est référencé. S’agit-il de mots-clés concurrentiels ou de longue traine ?

4) Oubliez les prestataires qui proposent des contenus courts

Certaines entreprises ne veulent pas intégrer des contenus longs, que ce soit sur leur page d’accueil, leurs articles de blogs ou leurs articles invités (pour faire du guestblogging). Et pour cause, ils pensent que cela va nuire à l’expérience utilisateur ou interférer avec le graphisme du site. D’autres pensent même que cela n’est pas nécessaire pour avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherche. FAUX !

Plusieurs consultants SEO ou agences offshores proposent encore des articles de 400 mots à 500 mots. Gros problème : les pages ou les articles en langue française présents en première page des SERP ont en moyenne 1700 mots, ce chiffre étant de 2000 aux États-Unis. Donc si vous pensez que vous allez hisser votre site dans le top 3 de Google avec uniquement des textes de 500 mots, vous faites fausse route. Un bon référenceur à jour sur les pratiques de Google sait que les contenus courts sont démodés depuis belle lurette.D’habitude, celui-ci est en partenariat avec une agence de rédacteur web pour lui aider à produire une grande quantité de contenus SEO. Ainsi, attention aux prestataires qui vous proposent des articles de 300/500 mots.

5) Un bon référencement s’inscrit toujours dans la durée

Un bon référencement naturel en quelques semaines, c’est de l’utopie ! Cela n’existe pas, sauf pour le cas des sites qui veulent se faire pénaliser par les algorithmes de Google. Certes, le référencement d’un article de blog peut se faire ressentir après quelques jours, mais le référencement d’un site peut mettre plusieurs mois. Généralement, vous pouvez commencer à avoir de bons résultats au bout de 3 à 4 mois. Ainsi, fuyez à tout prix les référenceurs qui vous promettent de booster votre SEO en seulement quelques jours. Nul doute qu’il s’agit de charlatans !

6) N’oubliez pas que le référencement nécessite un budget

Il n’est pas rare de voir des « pseudos » référenceurs proposer leurs services à quelques dizaines d’euros par mois. En plus de proposer des services bas de gamme, ces prestataires n’offrent pas de garanties sérieuses quant au bon déroulement de votre campagne de référencement. Méfiance donc ! Sachez qu’un bon consultant SEO ou une agence de référencement d’expérience proposent généralement leurs prestations aux alentours de 500 €par mois.

Voilà, ce petit guide touche à sa fin. Si l’on devait résumer cet article en une seule phrase : attention aux belles paroles et souvenez-vous qu’un service de qualité a toujours un coût. Avec ces conseils, nul doute que vous allez trouver le prestataire le plus adapté à vos besoins.