Comment effectuer le changement d’adresse d’un auto entrepreneur ?

auto entrepreneur

Au cours d’une carrière professionnelle traditionnelle, les déménagements peuvent être nombreux et occasionner des changements de poste ou des mutations. Dans le cas de l’auto-entreprise, la situation est différente. En effet, le changement d’adresse d’un auto entrepreneur a des répercussions sur son activité puisqu’il se doit de régulariser sa situation. On vous en dit davantage dans cet article.

Comment faut-il s’y prendre ?

C’est auprès de votre centre de formalité des entreprises que vous devez signaler votre changement d’adresse d’auto entrepreneur. Deux alternatives sont possibles pour cela :

  • Vous pouvez envoyer le formulaire CERFA à votre CFE départemental par voie postale. Ce formulaire doit être rempli et signé. Soyez cependant vigilant en le remplissant, car il est également utilisé dans le cadre d’une cessation d’activité.
  • Vous pouvez vous rendre sur le portail des auto-entrepreneurs pour faire usage du téléservice en remplissant un formulaire en ligne. Les étapes y sont détaillées, et vous devrez mentionner si ce déménagement est une conséquence de votre situation personnelle ou concerne directement la nature de votre activité.
  • Vous pouvez remettre votre dossier entre les mains d’une agence spécialisée telle qu’espace-auto-entrepreneur.com, qui prendra soin de s’en charger à votre place et vous permettra ainsi de vous concentrer sur votre activité principale.

En d’autres termes, il est relativement simple de procéder à votre déménagement d’auto entreprise, puisque vous n’avez pas à vous déplacer.

Pourquoi procéder au changement d’adresse pour un auto entrepreneur ?

Concrètement, le déménagement d’un auto entrepreneur coche la case des modifications de la personne ou de l’activité, respectivement avec une modification de l’adresse ou du lieu d’exercice, en fonction des situations.

Le centre de formalité des entreprises (CFE) auquel il est affilié doit donc impérativement en être informé pour qu’il puisse continuer à opérer légalement dans le cadre de son activité professionnelle. En effet, ces modifications donnent lieu à l’attribution d’un nouveau numéro de SIRET, condition sine qua non à la commercialisation, donc à la facturation des services ou des produits proposés par l’auto-entreprise concernée.

C’est par courrier qu’est notifié ce changement de numéro de SIRET. En cas de retard après avoir effectué les démarches nécessaires, il peut s’avérer judicieux de contacter la direction régionale de l’INSEE afin de s’enquérir de l’évolution de sa situation.

Notez cependant que seul le numéro de SIRET est affecté par le changement d’adresse d’un auto entrepreneur. Le numéro de SIREN, de son côté, reste inchangé de l’inscription à la cessation d’activité du free-lance concerné. Consultez Mr-entreprise.fr pour en savoir plus sur les différents éléments concernant la création d’entreprise.

Pourquoi poursuivre une activité en micro-entreprise malgré un déménagement ?

Le changement d’adresse d’un auto entrepreneur peut être consécutif de l’obtention d’un nouveau poste au sein d’une entreprise ou dans la fonction publique. Dans ce cas, il peut s’avérer décourageant de continuer une activité secondaire en free-lance. Mais notez que vous avez parfaitement la possibilité de cumuler ce statut avec votre nouvelle position.

Vous êtes ainsi en mesure de compléter vos revenus mensuels et de poursuivre une activité secondaire qui n’empiète pas sur le temps consacré à votre métier principal.

Une autre raison de déménager réside tout simplement dans la nature de votre activité professionnelle. En effet, en fonction de votre produit ou de vos services, certaines régions peuvent-être plus intéressantes que d’autres d’un point de vue commercial.

Dans tous les cas, ce statut présente un grand nombre d’avantages allant d’une fiscalité allégée à l’exonération de la TVA, qui se traduit par un véritable avantage compétitif sur l’ensemble des marchés. C’est la raison pour laquelle de nombreux actifs décident de tenter l’aventure en France chaque année.