Comment facturer quand on est freelance

Vous venez de signer un contrat avec votre tout premier client, vous allez donc devoir passer aux étapes cruciales du devis puis de la facturation, deux notions importantes bien différentes l’une de l’autre et pourtant indissociable. En effet votre devis représente l’offre de service que vous allez fournir et pourra donc être modifié avant qu’il y ait validation écrite et définitive des deux parties. Concernant la facture, bien que vous ayez de grandes libertés sur la forme et leur numérotation, il n’y en a pas moins de mentions obligatoires à faire figurer pour exercer votre activité tout en respectant le cadre légal français. Retrouvez dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin pour éditer vos factures en tant que freelance.

L’incontournable de la facturation en freelance

Mentions obligatoires

En tant que freelance et peu importe que vous soyez autoentrepreneur ou bien indépendant dans une entreprise de portage salarial, comme Rh Solutions pour ne citer qu’eux, si vous vendez des prestations de services vous devez obligatoirement transmettre des factures à vos clients, d’autant plus que ces dernières font office de preuve juridique au regard de la loi. Voici les mentions obligatoires que doivent comporter vos factures : une date d’émission de la facture, un numéro de facture, votre identité (raison sociale, SIREN, structure juridique et adresse professionnelle), celle du client (nom de l’entreprise et siège social), la date de livraison du service, sa désignation, son prix (montant à payer par le client en HT, TTC et préciser la TVA), la date de paiement. De plus vous devrez faire figurer le délai de règlement de votre facture que vous aurez choisi ainsi que le taux de pénalité de retard et les mentions de l’indemnité. Enfin si vous êtes couvert par une assurance professionnelle vous pouvez également le mentionner.

Numérotation des factures

Vous êtes entièrement libre concernant la numérotation de départ de vos factures, la seule condition qui s’impose à vous est de respecter un ordre chronologique. Vous avez également la possibilité de créer une nomenclature pour vos factures avec un préfixe composé par exemple d’une date.

Conservation électronique ou papier

Chaque facture devra être établie en deux exemplaires, l’une qui sera conservée par vos soins et l’autre pour le client. Concernant l’édition de votre facture, elle peut se faire en papier ou électronique, toutefois votre client devra donner son accord si vous souhaitez passer à l’électronique. Pour les délais de conservations, même si vous terminer l’exercice de vos activités professionnelles en tant que freelance il faudra garder vos factures pendant au moins 10 ans.

Conseils pour éviter les litiges

Tout d’abord si vous n’êtes pas en mesure d’établir votre comptabilité, n’hésitez pas à faire appel à un cabinet professionnel. En revanche si vous vous sentez capable de prendre en charge prenez en cette démarche, mettez un point d’ordre à la création de vos factures et à leur conservation. De plus avant toute exécution de vos prestations, il faudra que vous ayez une validation de chacun de vos devis par écrit, un accord par mail de la part du client est valable mais il est recommandé de faire co-signer vos devis pour anticiper des malentendus.