Pourquoi il essentiel de procéder à l’évaluation financière d’un domaine viticole

La production de vin figure parmi les secteurs les plus performants de l’économie française. L’investisseur qui décide de s’y lancer a devant lui de nombreuses possibilités d’affaires avec des propriétés en vente aux quatre coins du pays. Les vignobles sont également infiniment variés, ce qui multiplie les possibilités de trouver des niches.

Les fondamentaux de l’évaluation financière d’un domaine viticole

Acquérir un domaine viticole permet de se constituer un patrimoine prestigieux. Il s’agit d’un investissement sur le long terme représentant dans la très grande majorité des cas l’aboutissement d’un rêve qui se réalise généralement autour de la cinquantaine. Mais il est parfois difficile d’y voir clair, car les enjeux sont énormes, tout comme la somme de travail.

En effet, l’achat d’un domaine viticole n’est pas qu’une affaire de passion. Il s’agit avant tout d’un ensemble avec des spécificités qui méritent d’être étudiées à la loupe. Et pour cause, les prix varient entre 1 et 4 millions d’euros pour les vignobles classique, mais avec les grands crus et les domaines d’exception, ce prix atteignent facilement des sommets pour atteindre plusieurs millions d’euros !

L’évaluation financière d’un domaine viticole peut se définir comme une suite d’analyses basées sur des informations permettant d’avoir une idée de l’entreprise dans son ensemble. L’on peut estimer la performance, la situation financière et les risques à l’aide de cet outil. L’objectif est donc de faire ressortir un diagnostic en perspective d’une prise de décision.

Pourquoi il est préférable de s’entourer d’experts

Si les investissements les plus onéreux peuvent paraître plus rentables, il est parfois plus intéressant de placer son argent dans des domaines moins connus mais avec un bon potentiel de développement. Dans ce cas, l’évaluation financière consiste à mesurer le retour sur investissement en tenant compte des flux financiers sortants comme le prix d’acquisition ou l’assurance, et entrants, principalement le chiffre d’affaires. La durée d’autofinancement probable doit aussi être dégagée.

L’évaluation du bâti est aussi importante lors de l’acquisition d’un domaine viticole. En effet, en plus des vignes, certains domaines disposent d’un manoir ou d’un château avec dépendances. Ces éléments augmentent sensiblement la valeur du domaine ou au contraire la handicaper. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de s’entourer d’experts qui se chargent de diligenter le processus.