Comment éviter la déchéance de prêt ?

Déchéance de prêt

Depuis un certain temps, pour réaliser un projet (comme l’achat d’une maison, d’une voiture, la réalisation d’un mariage ou la création d’une entreprise), la plupart des personnes ont recours à la souscription d’un crédit auprès de la banque ou de tout autre organisme financier. Bien évidemment, cette solution est d’une grande aide pour réaliser le projet, mais cela requiert également une certaine condition. En effet, tous les mois, le créancier doit verser une somme définie au préalable pour rembourser petit à petit le prêt. Le montant de la somme versée dépend évidemment de la totalité du prêt et de la durée du remboursement. Cependant, parfois, durant cette période, pour une raison ou une autre, le créancier n’est pas dans la mesure de payer ses mensualités dans les délais convenus au préalable. De ce fait, l’organisme financier ou la banque doit appliquer la clause de déchéance de prêt. Il s’agit en fait d’une sanction qui vise à mettre fin au crédit avant la date prévue. Toutefois, à préciser que l’on peut parfaitement éviter cette situation. Comment ? La solution est dans cet article.

Les solutions à envisager face à la situation

De prime abord, il est à noter que l’on parle de clause de déchéance de prêt  dans le cas où le créancier n’arriverait pas à payer ses mensualités dans les délais convenus. Dans ce cas, l’établissement financier ou la banque est dans l’obligation d’exiger le paiement immédiat du capital restant. Et bien évidemment, une fois que la banque met cette clause en place, le créancier doit régler le reste de ses mensualités avec ses apports personnels. Si le crédit immobilier est lié à une hypothèque, la banque peut saisir le bien en question pour rembourser les dettes. On parle ici de la saisie immobilière. Toutefois, à noter que cette clause ne peut avoir lieu que dans le cas d’un emprunteur défaillant, c’est-à-dire que le créancier ne règle pas du tout ses mensualités régulièrement. Par contre, dans le cas où le créancier aurait toujours honoré ses dettes, la clause ne peut pas être effectuée. Dans ce cas, il est fortement conseillé de discuter avec son prêteur afin d’évoquer ses problèmes pour trouver une solution d’échéance de remboursement qui convient parfaitement aux deux parties.

Il faut agir avant la déchéance de prêt

La déchéance de prêt est une situation embarrassante pour tout le monde. Heureusement que des techniques existent pour l’éviter. De prime abord, on peut essayer de reporter les échéances. D’une manière générale, les banques ou les organismes financiers sont si souples. Cela dit, on pourrait parfaitement en discuter ensemble en cas de problèmes financière passagers. Ainsi, il pourra reporter une ou deux remboursements. Par ailleurs, on peut également procéder à un délai de remboursement à l’amiable. En effet, il se peut que suite à une perte d’emploi ou un divorce, le créancier ne soit plus en mesure de payer ses échéances. Pour cela, il peut demander un délai de paiement. Seulement, pour que cela soit valable, il faut qu’il apporte une explication fiable et convaincante. Toutefois, il est également à noter que l’on peut prévenir la clause en souscrivant à une assurance emprunteur immobilière. Ainsi, on pourra éviter la clause.