Le maté contre la fatigue : préparation

Le maté fournit plusieurs bienfaits pour la santé. Outre ses multiples qualités, le maté se révèle être un bon remède contre la fatigue. Consommer du maté régulièrement peut en effet booster notre énergie et peut nous préparer à affronter une rude journée. Retrouvez dans cette rubrique des différentes préparations du maté pour lutter contre la fatigue.

Utilisation du maté

Le maté est généralement utilisé en Amérique du Sud pour ses vertus curatives et préventives.

A l’origine, les guaranis mâchaient les feuilles de maté directement. Mais son utilisation a évolué au fil des années et l’infusion est actuellement l’utilisation la plus connue.

On retrouve encore, toutefois, dans les régions rurales de l’Amérique du sud, en très haute montagne, des doyens qui mastiquent des feuilles de yerba maté fraîches. Il s’avère que c’est une méthode, venue des guaranis, qui permet de mieux supporter la pression atmosphérique.

Pour que les feuilles de yerba maté soient prêtes pour l’infusion, on les sépare des branches puis on les étend sur un petit feu de bois pendant 24 à 36 heures. Elles peuvent après être infusée.

Les effets du maté sur la fatigue

Le maté et ses bienfaits agissent en effet sur la fatigue mentale et physique. Grâce à ses composants, il permet de prévenir et d’atténuer la fatigue.

Stimulant de l’énergie et de la concentration mentale

Le maté contient 85 mg de caféine par tasse, ce qui est moins que le café et plus que le thé. De ce fait, il est capable d’augmenter le niveau d’énergie pour se sentir moins fatigué. Le maté peut par ailleurs affecter certaines molécules de signalisation dans le cerveau. Il est alors bénéfique pour la concentration mentale. Il améliore la vigilance et le temps de réaction.

Améliore les performances physiques

La caféine que contient le maté est également réputée pour l’amélioration des contractions musculaires. Ce qui permet au maté de réduire la fatigue et d’optimiser les performances sportives.

Préparation du maté

Il existe plusieurs préparations du maté pour lutter contre la fatigue.

Le maté traditionnel

Il faut d’abord se procurer de la calebasse et de la bombilla. La calebasse est une sorte de gourde appelée également maté. La bombilla est une paille en métal qui sert à boire le maté. Remplissez ensuite la moitié de la calebasse de feuilles sèches de yerba maté. Puis, placez votre main sur la calebasse et renversez-la pour faire tomber les feuilles poudreuses.  Retournez la gourde en l’inclinant et remuez-la légèrement d’avant en arrière pour faire remonter les grosses tiges à la surface. Insérez la bombilla dans l’espace vide de la calebasse et versez-y de l’eau froide jusqu’en haut des feuilles. Attendez ensuite que l’eau soit absorbée. Verser à nouveau de l’eau chaude non bouillante dans l’espace vide de la calebasse. Evitez de remuer ou de mélanger le maté avec la bombilla. Buvez-la tout de suite.

Traditionnellement, le premier qui doit boire le maté est celui ou celle qui l’a préparé. Et toutes les personnes servi doivent boire la boisson en entier avant de la remplir à nouveau pour la servir à d’autre personne, et jusqu’à ce que la préparation perde son goût.

Le maté en infusion

Le maté en infusion peut également être un remède efficace contre la fatigue. Pour ce faire, prenez tout simplement une petite cuillère de maté, environ 2 grammes, pour une tasse, versez y de l’eau frémissante et laisser infuser 2 à 3 minutes avant de le boire.

Le maté « Téréré » ou maté froid

Le maté téréré est identique au maté en infusion, mais en version froide et sucré. Pour procéder, préparez une infusion de maté, laissez-le refroidir et sucrez-le. Le maté téréré est surtout utilisé pour atténuer la chaleur et la fatigue. Et lorsqu’il est servi frais, le maté peut être très désaltérant.

Vous pouvez également varier la saveur du maté en y ajoutant des feuilles de menthe ou un zeste d’orange. Les vertus gustatives et curatives seront alors mélangées.