Le nourrisson et l’ostéopathie

Très souvent, le grand public connaît l’ostéopathie pour ses actions sur les maux de tête ou les douleurs articulaires. Mais les bienfaits qu’elle exerce sur le nourrisson sont peu ou pas connus.  En quoi consiste l’ostéopathie ? Chez le bébé, quels sont les différents motifs de consultation ? Les quelques lignes qui suivent vous donnent les réponses à ces questions.

L’ostéopathie, c’est quoi ?

L’ostéopathie peut se définir comme étant l’art de diagnostiquer et de traiter les pertes de mobilité tissulaire et articulaire. Cette séance thérapeutique ne fait appel à aucun autre outil que la main de l’ostéopathe. Ce dernier possède une connaissance approfondie de la physiologie du corps humain, de sa biomécanique et de son anatomie. Les ostéopathes prodiguent des soins, particulièrement aux personnes souffrant de troubles fonctionnels. Pour rappel, c’est aux Etats-Unis d’Amérique, au XIXe siècle que cette pratique fait son apparition. Le Dr Andrew Taylor Still est son fondateur. En général, la première partie de la consultation chez l’ostéopathe est consacrée au questionnement et à la palpation du client. Ces séances permettent à votre corps de retrouver son équilibre et son fonctionnement optimal.

Dans quel cas amener le nourrisson chez l’ostéopathe ?

Comme beaucoup, vous vous demandez certainement s’il est vraiment nécessaire d’emmener le nourrisson chez un ostéopathe, dès les premiers jours de sa naissance. Sachez que l’accouchement peut causer des traumatismes pour le tout-petit. Il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes. Certains nouveaux-nés ont la tête un peu déformée ou l’œil un peu fermé que l’autre à la naissance. Des parents ont tendance à penser que cela se remettra tout seul. Toutefois, cette idée est fausse. Ne pas traiter cela peut résulter de plusieurs dysfonctions ostéopathiques. Il est impératif de consulter un ostéopathe quand le cordon s’est enroulé autour du cou du nourrisson. Des séances sont aussi nécessaires après une forte traction sur la tête, en cas de grossesse gémellaire, dans les cas de prématurité ou en cas de réanimation du bébé. L’ostéopathe est le seul à pouvoir fournir des traitements adéquats. Des traitements ostéopathiques sont aussi recommandés dans les cas suivants : otites à répétition, difficultés de succion, mauvaise position du pied, troubles de sommeils, torticolis et troubles digestifs chez le nourrisson. Bref, une consultation en ostéopathie est nécessaire, dès la naissance du nourrisson, même si tout va bien. Si vous vivez à Mouscron, Sebastien Brame y est l’un des ostéopathes les plus connus.