Le parc de Ranomafana à Madagascar, une biodiversité d’exception

Parc de Ranomafana

 

Le parc national de Ranomafana est un havre de paix immanquable au cours d’un séjour à Madagascar. Elle abrite une biodiversité unique et offre l’opportunité de découvrir une faune exceptionnelle, diverses espèces endémiques et une flore remarquable. Une aventure à travers ses sentiers forestiers réserve de nombreuses surprises. Ci-dessous les détails.

Localisation du parc et accès

Le parc national de Ranomafana est localisé dans le sud-est de l’île à proximité de la ville de Fianarantsoa. Pour s’y rendre en voiture, les voyageurs, venant de la capitale Antananarivo, doivent emprunter la Route Nationale 7. Depuis Fianarantsoa, il faudra encore parcourir 67 km pour accéder au village de Ranomafana. Depuis ce petit bourg, il ne reste plus que 6 km pour arriver au parc. Pour ceux qui optent pour le taxi-brousse, ils entreprendront le même itinéraire, mais doivent partir au départ du stationnement de taxi-brousse d’Antananarivo et partiront directement pour le village de Ranomafana. En général, un trajet de 412 km est nécessaire pour atteindre le parc national de Ranomafana. Le site, classé Patrimoine mondial propose une aventure exceptionnelle au cœur d’une forêt dense humide de basse altitude et de moyenne altitude. C’est un univers naturel très riche où il fait bon découvrir au cours d’un séjour à Madagascar.

Les richesses naturelles du parc

Le parc national de Ranomafana est une destination d’écotourisme par excellence. D’une superficie totale de 43 000 ha, il est le plus grand parc de Madagascar. Explorer ce sanctuaire de la nature, c’est rencontrer une faune remarquable constituée d’espèces rares qui sont regrettablement en voie d’extinction. Un bon nombre d’animaux coexistent dans cette vaste forêt tropicale humide, notamment une centaine d’espèces d’oiseaux, une variété d’espèces de papillons, chauve-souris, poissons, reptiles et amphibiens. Le parc dispose également de nombreux cours d’eau et cascades. Au cours de l’exploration du parc, les visiteurs auront la possibilité d’observer des lémuriens. On y compte d’ailleurs pas moins de 12 espèces dont certaines sont en voie de disparition à savoir le hapalémur aureus ou encore le hapalémur simus. À part ces trésors naturels, la forêt compte également une importante flore dont certaines espèces sont uniques au monde. Parmi les plantes les plus remarquables du parc, on distingue les plantes médicinales, les orchidées, les plantes carnivores et les épiphytes. Le parc national de Ranomafama est un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

Les circuits et les visites à effectuer dans le parc

Le meilleur moyen pour explorer le parc reste la randonnée. Un grand nombre de circuits sont en effet accessibles toute l’année. Quel que soit le type de randonnée voulu, botanique ou sportive, il y en aura pour tous les goûts. Toutefois, il est indispensable d’avoir une bonne condition physique pour entamer un circuit. Concernant le relief du parc, on y trouve des collines aux pentes abruptes et des falaises. Malgré tout, il est toujours possible d’apprécier une randonnée guidée à travers le parc. Pour les plus audacieux, des circuits nocturnes sont accessibles, apparemment sous certaines conditions et toujours menés par des guides. Pour ce type d’aventure, les visiteurs auront besoin de se munir d’un sac de couchage, une tente, un imperméable, une lampe de poche et des bouteilles d’eau minérale.