Les différents types de testaments

Les différents types de testaments

Par définition, un testament est un document écrit par lequel une personne dispose de la manière dont ses biens seront distribués après son décès. Ses dernières volontés peuvent résulter soit d’un acte authentique, soit d’un acte sous seing privé. C’est un document particulièrement délicat car il doit absolument respecter plusieurs règles de fond et de forme.

Il existe trois sortes de testaments qui peuvent être utilisées lors de la rédaction, en fonction des souhaits de la personne et de la situation.

 

Le testament authentique

 

Premièrement, le testament authentique est dicté par le testateur au notaire qui se charge de la rédaction. Cette rédaction est généralement effectuée devant deux témoins choisis par le testateur. Contrairement aux autres formes de testaments, le testament authentique est très difficilement contestable car il est établi par un notaire. Le plus souvent, ce type de testament est sollicité lorsque la situation familiale est complexe. Après sa rédaction, le testament est signé par le testateur et par les témoins présents lors de la rédaction.

 

Le testament olographe

 

Ce type de testament est le plus simple à réaliser et est celui qui coûte le moins cher tout simplement parce qu’il ne nécessite pas la présence du notaire. Il est rédigé directement par le testateur, celui qui émet de le voeu de transmettre ses biens. Seule contrainte, ce testament doit être entièrement écrit à la main et signé par la personne en question.

Il doit également être daté précisément avec le jour, le mois et l’année selon le code civil. Il se doit d’être clair et net et commence généralement par “Ceci est mon testament”. Le texte doit être rédigé au présent de l’indicatif et il est très important de désigner clairement les biens et les bénéficiaires. De plus, il n’est pas autorisé de recourir à un avocat pour écrire le testament.

 

Le testament mystique

 

Le testament mystique est un mélange du testament olographe et du testament authentique. Il est rédigé par le testateur et est ensuite confié au notaire dans une enveloppe scellée en présence de témoins. Dans le cadre d’un testament mystique, seul le testateur connaît le contenu de son testament. Cependant, cette pratique est très rarement utilisé à cause de sa procédure assez complexe comparée à celle des deux précédents. De plus, rédiger un testament mystique entraîne également des frais et n’est donc pas accessible à tous.