Les tendances en matière de maison individuelle

Le paysage de la construction est en plein essor, on assiste à une croissance importante depuis quelques décennies. Toutefois, des statisticiens annoncent un relâchement dans les prochaines années. Selon les époques, les bâtiments changent de structure ou de matériaux. Voici les tendances en matière d’habitats en ce moment.

Les tendances en chiffres

Le marché de la construction connait un succès important. En 2017, près de 500 000 permis de construire ont été délivrés, et la plupart des logements concernés ont été mis en chantier. La progression des maisons individuelles est estimée à environ 12% en 2018.

Cette évolution constitue un atout majeur pour faire face à la problématique de la croissance démographique. Elle est portée par les aides étatiques, comme les prêts à taux zéro et les dispositifs Pinel.

Malheureusement ces aides sont limitées dans le temps. Ainsi, le marché connaitra un relâchement après la suspension de certains dispositifs liés à l’immobilier. C’est donc le moment de contacter un cabinet d’architecture.

Les tendances en termes d’architecture et d’isolation

Maison confortable et esthétique rime avec matériaux de bonne qualité et créativité artistique. De la toiture à la fondation en passant par les murs, les architectures contemporaines sont inspirées des désirs des clients. Elles allient raffinement et confort.

Les grandes ouvertures parées de vitraux

La verrière est devenue un élément capital dans les habitations, elle offre des espaces à vivre ouverts qui permettent d’avoir une vue imprenable sur le jardin ou la terrasse. Les baies vitrées laissent passer la lumière naturelle pendant l’été, ce qui optimise le confort à l’intérieur. On peut en placer au niveau des fenêtres de toit pour contempler le ciel.

Elles permettent de séparer de manière « partielle » certaines pièces.

Des solutions écologiques et économiques

À l’ère de la transition énergétique, les Français adoptent davantage les énergies renouvelables dans leur habitation. Ils préfèrent les toitures avec tuiles photovoltaïques qui permettent d’optimiser l’isolation de la maison et de produire de l’électricité. L’idée est de réduire la consommation d’énergie et le taux d’émission de dioxyde de carbone.

Il s’agit également d’une solution esthétique étant donné la forme raffinée des panneaux.

Les matériaux les plus utilisés

 L’utilisation des murs sous protection

L’isolation thermique par l’extérieur gagne du terrain sur le marché de l’immobilier en France. Les ménages adoptent davantage des briques à structure alvéolaire, comme les monomurs, qui offrent une isolation parfaite. Ces murs stockent l’air et conserve la fraicheur dans le bâtiment autant en été qu’en hiver.

Le bois composite constitue également un outil tendance pour l’isolation des maisons. Disposé sur les murs, il apporte une touche originale et esthétique à la façade.

Une nouvelle tendance : le bois

Par souci d’économie ou pour des aspects esthétiques, de nombreuses familles construisent leur maison en bois. Il s’agit d’une tendance de plus en plus répandue. D’un point de vue esthétique et performances, le bois tient ses promesses. Par contre, on pourrait se poser la question quant à la longévité de telles maisons.

Le béton et l’aluminium, des matériaux plébiscités

Le béton n’est plus réservé au chantier basique, le matériau sert aussi à embellir la maison. Ciré ou fibré, il existe en plusieurs gammes et peut être utilisé à titre décoratif ou pour concevoir de nombreux objets.

Outre le béton, l’aluminium tient une place de choix dans les habitations contemporaines, c’est d’ailleurs le métal le plus utilisé dans le paysage de construction après le fer. Il présente l’avantage d’être léger, durable et de résister à la corrosion. De plus, on peut le déformer facilement pour être utilisé à d’autres fins.