L’utilisabilité, une composante essentielle de l’ergonomie

L’ergonomie de l’interaction homme-machine (IHM) établit les principes et règles à suivre par les UX/UI designers pour concevoir des interfaces, logiciels ou applications web et/ou mobiles adaptées aux besoins et usages des utilisateurs. La conception ergonomique a pour objectif l’amélioration de l’expérience utilisateur (UX) et pour finalité la satisfaction.

C’est dans ce sens que la notion d’ergonomie rejoint celle d’utilisabilité ou usabilité. Ce dernier terme vient de l’anglais « usability » et se rapporte donc à la convivialité. Dans le domaine de l’ergonomie web, sa signification et beaucoup plus large. Elle correspond davantage à « la capacité d’un système à permettre à ses utilisateurs de faire efficacement ce pourquoi ils l’utilisent ».

Ergonomie et utilisabilité, quel rapport ?

L’ergonomie web

L’ergonomie web concerne les méthodes et recommandations pratiques à suivre pour améliorer l’expérience utilisateur. Sa vocation première est d’assurer aux visiteurs d’un site web les meilleures conditions d’utilisation et de facilité d’actions afin qu’il puisse trouver facilement les informations recherchées.

Ses principaux champs d’application sont :

  • L’accessibilité
  • L’ergonomie des formulaires
  • L’ergonomie visuelle
  • L’ergonomie de la recherche et de l’accès produit
  • L’ergonomie de la procédure de commande

À noter également ses principaux outils et techniques d’analyse :

  • L’eye tracking
  • Les tests utilisateurs
  • Les audits experts
  • Les études de webanalytique

L’utilisabilité

Nous pouvons dire que l’utilisabilité soit avec l’utilité une composante constitutive de l’ergonomie. L’utilisabilité se définit selon la norme ISO de la manière suivante :

L’utilisabilité ou usabilité est le degré selon lequel un site web peut être utilisé pour atteindre des buts définis avec efficacité, efficience et satisfaction.

L’agence UX Usabilis a donné une définition très complète de ce qu’est l’utilisabilité.

 

Jacob Nielsen, « penseur » de l’usabilité, attribue à cette dernière les critères d’évaluation suivants :

  • l’efficience
  • la satisfaction
  • la fiabilité
  • la facilité d’apprentissage
  • la facilité d’appropriation

Suite à ces précisions et plus particulièrement dans le domaine d’internet, nous pouvons affirmer que l’ergonomie et l’utilisabilité sont des notions très proches.

Ergonomie et usabilité, quels sont les enjeux ?

Nous avons vu qu’un site web est ergonomique lorsqu’il est en mesure de satisfaire les critères à la fois d’utilité et d’usabilité. Il permet de répondre aux besoins en captant les visiteurs et en même être utilisable, c’est-à-dire satisfaire les besoins en aidant les utilisateurs à trouver plus facilement l’information qu’ils recherchent. Dans la création, l’ergonomie et l’utilisabilité deviennent par conséquent des enjeux capitaux. En effet, il ne faut pas s’arrêter aux aspects attrayants et appréciables d’un site. Il est tout aussi important que l’aspect graphique d’un site, de se préoccuper de sa fonctionnalité et son utilisation pratique. Jackob Nielsen recommande dans son analyse “Usability 101: Introduction to Usability” de consacrer environ 10% du budget global d’un projet web sur la partie “étude ergonomique”. Pour s’assurer de la bonne ergonomie d’un site, il est conseillé de réaliser un audit ergonomique.