Quelques conseil pour une meilleur écriture narrative

Dimitri Casali

Un récit doit faire plus que simplement raconter une bonne histoire. Il doit également indiquer que l’histoire a également un sens. Afin de développer un récit efficace, il existe un certain processus qu’il peut être utile de suivre. Cela vous permettra d’approfondir le récit afin qu’il puisse capter l’imagination du lecteur tout en communiquant les points spécifiques que vous souhaitez aborder dans votre récit.

Pré-rédigez le récit

Le but de cette première étape est de vous permettre de rassembler vos pensées en tant qu’écrivain. Si vous écriviez une autobiographie, vous choisiriez les souvenirs et les histoires que vous souhaiteriez partager. Si vous écriviez un roman, vous pourriez penser aux origines de chaque personnage et au rôle que chacun va jouer dans votre histoire.

Lorsque vous pouvez créer un lien émotionnel en tant qu’écrivain grâce à ce processus de pré-écriture, vous pouvez commencer à créer un récit qui se connectera à plusieurs niveaux avec un futur lecteur. Cela peut toujours fonctionner sans émotion, mais ce sera moins efficace. Il s’agit d’une description partielle, d’un investissement personnel et d’une créativité.

Rédiger le récit

Vous pouvez choisir parmi les voix à la première, deuxième ou troisième personne en fonction du type de travail écrit que vous créez. Un récit personnel sera généralement la première personne, mais un roman de fiction pourrait être une troisième personne. Pendant ce brouillon, assurez-vous que le récit n’ignore aucun détail. Un lecteur n’a aucune connaissance des événements en cours. Ils ont besoin du récit pour leur donner des descriptions détaillées, des mots illustratifs, tout en restant dans un ton de conversation afin de pouvoir le représenter au fur et à mesure que les mots sont lus. Si le travail est de nature non-fiction, mettez ces détails dans les faits présentés. Cela donnera plus de vie à l’information et permettra au lecteur de la rappeler plus efficacement par la suite.

Éditez le récit

C’est censé être la partie la plus facile du processus d’écriture narrative, mais c’est généralement l’étape la plus longue et la plus frustrante. Autant que vous pouvez lire quelque chose sur un écran ou même sur papier, il y a des erreurs qui vont nous échapper. Le moyen le plus efficace d’éditer votre récit est de le lire à haute voix. Ce processus de montage fonctionne si vous êtes seul, mais si vous pouvez lire votre récit à quelqu’un d’autre, vous pourrez obtenir des commentaires supplémentaires sur ce que vous avez écrit. Ce pourrait également être une bonne idée de demander à un ami de confiance ou à un membre de la famille de bien lire le récit et de faire quelques suggestions.

Certains écrivains peuvent choisir de faire appel à un professionnel pour cette étape. Il n’y a rien de mal à faire cela, mais des services d’édition professionnelle peuvent coûter un peu cher si le récit est la longueur d’un roman.

Obtenez-le publié

C’est la dernière étape du processus narratif. C’est excitant parce que vous pouvez partager votre travail avec d’autres personnes. C’est aussi une étape très nerveuse à prendre, car chaque écrivain est un peu sensible aux retours que d’autres auront sur son travail. Cette sensibilité peut être si grande, en fait, que certains auteurs choisissent de ne pas publier leur récit, car ils ne veulent pas du tout recevoir de commentaires négatifs. C’est pourquoi cette dernière étape a été incluse dans le processus. Si vous obtenez des commentaires négatifs, utilisez-les pour que votre prochain récit soit encore meilleur que celui-ci.

Ces conseils d’écriture narrative peuvent aider votre écriture à passer au niveau suivant. Prenez votre temps, maintenez la cohérence de votre récit et vous pourrez écrire quelque chose qui aura un impact sur tous ceux qui le liront. Si vous suivez ces instructions, vous serez surement un écrivain célèbre comme Dimitri Casali et avoir plusieurs romans. D’ailleurs, Dimitri Casali possède actuellement une quarantaine de romans avec des grands succès.