Quelques conseils avant de choisir son Automate Programmable Industriel

Expert en automatisme industriel

Dans le cadre d’un projet d’automatisation de la ligne de production d’une usine ou d’une entreprise, il est nécessaire de porter son choix sur un type d’Automate Programmable Industriel (API) adapté à son projet. Plusieurs critères sont à prendre en compte comme le nombre d’entrées et sorties intégrées à l’API ou encore le temps de traitement des informations. On s’intéressera également à la capacité de la mémoire, à la quantité de capteurs ou encore de temporisateurs. Mais il existe également bien d’autres critères de choix d’un API.

Automatiser sa production grâce aux nouvelles technologies

L’avènement des nouvelles technologies a révolutionné la façon dont les entreprises organisent leur mode de production. Et pour cause, il est désormais possible d’automatiser toute sa chaîne de production afin de gagner en productivité et donc, en rentabilité. Une usine (ou une entreprise) peut faire le choix de tout automatiser ou seulement une partie de sa ligne de production. Tout dépendra de ses besoins et des objectifs visés. Et en matière d’automate, le choix est plutôt vaste. Les derniers modèles d’API possèdent des fonctionnalités à la pointe de la technologie. On pense notamment au « motion control », qui permet de contrôler un mouvement ou encore à la robotique. Mais l’un des critères les plus importants reste évidemment la possibilité de faire appel au service après-vente du fournisseur.

Les différents types d’API disponibles sur le marché

Un API doit pouvoir s’adapter au système d’information général de l’entreprise. Ce qui nécessite une certaine cohérence entre les deux. En effet, la puissance de l’automate devra être adapté à la machine qui commandera les opérations. Il existe d’ailleurs deux types d’automates programmables industriels, à savoir les API monoblocs ou les API modulaires.

  • Automate monobloc : il possède assez peu d’entrées et de sorties et son jeu d’instruction est limité. On conseillera ce type de monobloc dans le cas d’un projet d’automatisation extrêmement simplifié.

 

  • Automate modulaire : composé d’entrées et de sorties analogiques, cet API s’adapte à tout type de situation et permet un dépannage plus rapide en cas de problème.

 

Notez alors qu’un expert en automatisme industriel peut vous guider dans votre choix, en fonction de vos besoins.

API : compatibilités logicielles et interface Homme-machine

Une fois le type d’automate choisi, il convient ensuite de s’assurer des compatibilités logicielles et de l’environnement de celui-ci. Dans un souci de simplicité, de plus en plus de fournisseurs proposent une gamme d’API homogène, fonctionnant de la même façon, que vous résidiez en France ou en Chine. L’interface Homme-machine et les programmations étant les mêmes, il devient alors plus facile de piloter ces automates. Certains constructeurs vont encore plus loin en proposant des logiciels compatibles avec leurs plus vieux API (10 à 15 ans).

Bien choisir un API : le tarif et les différents services proposés

D’autres critères peuvent vous aider à faire votre choix, comme le prix des API. À noter que celui-ci est d’ailleurs à la baisse depuis ces 15 dernières années puisque les tarifs ont en effet été divisés par 4. Et comme mentionné plus haut, les services proposés par le fournisseur sont aussi des critères à prendre en compte. Comme la qualité et le nombre de services intégrés (ex : configuration de l’API, maintenance, stocks, composants de rechange, etc.).