Randonnée en altitude exceptionnelle au Mexique

Voyage Mexique

Le Mexique est un pays qui se trouve dans la partie méridionale de l’Amérique du Nord. Il attise l’intérêt des routards venus de partout dans le monde par ses vestiges historiques et ses plages idylliques. En outre, il dispose de grands espaces propices à la pratique de différentes sortes d’activités, dont la randonnée. Au cours d’un voyage Mexique, les globe-trotters chevronnés graviront sûrement le pic d’Orizaba. Il s’agit du plus haut volcan d’Amérique du Nord. Culminant à 5 675 m, ce mont est situé au Centre-Est du Mexique, à 200 km à l’ouest-nord-ouest de Mexico, la capitale. Pour escalader le pic d’Orizaba, les alpinistes pourront suivre le sentier sur le flanc nord de la montagne. Ce chemin est très prisé des voyageurs pour ses paysages époustouflants. Depuis le refuge Piedra Grande qui se trouve à 4 260 m d’altitude, les touristes marcheront environ 7 heures avant d’atteindre le sommet. Sur le pic, ils auront une vue plongeante sur le cratère et les nuages. Par ailleurs, la saison sèche qui s’étend entre les mois de novembre et d’avril est le meilleur moment pour escalader ce volcan. En effet, le ciel est dégagé durant cette période et les aventuriers pourront admirer pleinement les paysages.

Ascension de l’Iztaccíhuatl

Les routards en quête de grand air et de sensations fortes profiteront d’un voyage au Mexique pour escalader le mont Iztaccíhuatl, le troisième plus haut sommet du pays. Ce volcan éteint se trouve dans le parc national Iztaccíhuatl-Popocatépetl, à environ 70 km de Mexico. Il dispose de quatre pics qui représenteraient la forme d’une femme allongée sur le dos (La Cabeza, El Pecho, Las Rodillas et Los Pies). Il est également doté d’une histoire fascinante. Selon la légende locale, Iztaccíhuatl était une princesse aztèque qui tomba amoureuse d’un soldat. Celui-ci fut appelé au combat alors elle mourut de chagrin en croyant qu’elle ne le reverrait jamais. À son retour, le guerrier tomba dans un profond désespoir en apprenant la nouvelle qu’il y laissa sa vie. Les dieux recouvrirent leurs corps de neige et les changèrent en montagnes : l’Iztaccíhuatl (« femme blanche » en nahuatl) et le Popocatépetl. Par ailleurs, au cours de l’ascension du mont Iztaccíhuatl, les randonneurs devront passer une nuit en altitude, dans un abri au confort sommaire qui propose des lits superposés fabriqués en planches de bois. Depuis ce refuge, ils marcheront environ 4 heures avant d’atteindre le sommet.

Quelques recommandations afin de mener à bien l’activité

Afin de réussir leurs voyages au Mexique, il y a quelques informations essentielles que les aventuriers doivent prendre en compte. Les explorations des volcans tels que le pic d’Orizaba et l’Iztaccíhuatl sont des activités à préparer minutieusement avec des formateurs et de guides professionnels. Ainsi, les touristes sont invités à recourir au service d’une agence experte en la matière. Celle-ci saura conseiller des sites adaptés à leur niveau et à leurs attentes. En outre, une bonne condition physique et une période d’acclimatation sont de rigueur avant d’escalader une montagne. En effet, cela permettra aux alpinistes de prévenir des complications, dont le mal d’altitude. Par ailleurs, des équipements tels que les chaussures de marche, les bâtons de randonnée, les lunettes, les crèmes solaires, les vêtements chauds et les lampes frontales sont aussi à prévoir.