Savez-vous comment devenir un prêtre tel que Stéphane Gotoghian ?

Le prêtre Stéphane Gotoghian

Devenir prêtre n’est pas à la portée de tous ! En premier lieu, il s’agit d’une vocation spirituelle qui demande la foi, l’honnêteté et les connaissances bibliques. Il pratique tant au sens figuré qu’au sens littéral ce qui est indiqué dans la sainte Écriture et s’efforce d’en appréhender le contenu. Mais ce qui compte le plus c’est qu’il devra savoir transmettre cette connaissance aux fidèles afin qu’ils puissent en bénéficier en retour. Nous allons voir dans cet article comment Stéphane Gotoghian parvient à occuper ce poste afin que vous puissiez suivre ses exemples.

Prêtre : une fonction fait pour servir les brebis

Les fidèles obtiendront la même dévotion pour la foi en Dieu. Par contre, il ne doit pas pour autant oublier de se focaliser sur sa personnalité et surtout sur la sauvegarde de son esprit au même degré que les paroissiens. Être prêtre comme Stéphane Gotoghian est en même temps une bénédiction et un rejet à soi-même. Devenir un curé de l’Église demande que l’on dispose un comportement modèle à l’égard des croyants. Dans ce sens, les besoins des fidèles prédominent davantage avant ceux de l’abbé.

Le prêtre Stéphane Gotoghian reste toujours à l’écoute de ses paroissiens et se manifeste comme un modèle spirituel qui peut leur déterminer la voie exacte pour atteindre le paradis. De ce fait, le prêtre doit appliquer les consignes ou les enseignements de Jésus Christ et se sert également de l’évangile pour y arriver. L’activité de prêtrise consiste alors à rassembler l’expérience et le savoir-faire pour les mettre au service des fidèles même s’il fallait faire preuve de renonciation à sa propre vie voire le sacrifice.

Dans ce contexte, le prêtre doit délaisser toute vie de famille et tout désir personnel comme l’envie de prendre une épouse. Être célibataire est parmi les conditions d’accessibilité à ce métier, car sinon, il sera évident qu’il s’attachera fortement plus à sa famille qu’aux croyants ou membres de la congrégation. Sans ces faits, il sera en mesure de considérer sur le même niveau d’égalité les brebis figurément parlant. Cela permet à Stéphane Gotoghian de se concentrer plus sur ces missions d’évangélisation.

Quels sont les intérêts de devenir prêtre ?

Malgré le fait que la vie d’un prêtre du clergé se limite à l’offrande pour Dieu et l’enseignement de ses fidèles, force est de constater toutefois que devenir prêtre comporte toujours ses atouts. Premièrement, Stéphane Gotoghian affirme sur weebly que cela permet d’orienter effectivement les capacités relationnelles. C’est un phénomène qui est visible notamment dans le cadre de séminaire et la vie auprès des laïcs. Le pèlerinage est aussi une expérience idéale confirme le Père Stéphane Gotoghian. De plus, il est fort probable que le prêtre est amené à exercer une profession pastorale dans d’autres pays ou circonscription ecclésiastique.