Tout ce qu’il faut retenir sur l’entretien des tapis

Le tapis fait actuellement partie des éléments de décoration indispensables dans un bureau ou encore dans une maison. Il peut être installé dans les pièces où il y a le plus de circulation afin d’assurer certaines fonctions. Un tapis peut en effet être antidérapant, insonorisant ou encore hautement décoratif. L’installation d’un tapis dans les pièces d’une maison permet alors d’amoindrir les problèmes sonores tout en évitant les risques de chutes suite à un sol glissant. Bien entendu, le tapis joue ainsi un certain rôle au niveau de la propreté en absorbant la poussière et les saletés présentes dans les pièces. Afin d’assurer sa durabilité dans le temps et d’optimiser son utilisation, vous devez souvent penser à l’entretenir ou le restaurer en cas de dégradation.

Pourquoi préférer la prévention à l’entretien d’un tapis ?

L’entretien d’un tapis est une tâche plus ou moins complexe en fonction du nombre de saletés et de poussières que vous pouvez y trouver. Les procédés ne diffèrent généralement pas d’une salle à une autre. Pour éviter les entretiens en profondeurs, opter pour la prévention reste une démarche à ne pas prendre à la légère. Elle permet d’éviter également les travaux de restauration de tapis éventuels. La prévention est aussi un excellent moyen d’assurer la propreté de vos tapis. Elle consiste à identifier et à éliminer les causes de saletés pouvant s’infiltrer dans les tapis. Vous pouvez par exemple installer des tapis supplémentaires à l’entrée des pièces ou encore demander aux personnes d’enlever leurs chaussures.

Comment se passe l’entretien régulier d’un tapis ?

Entretenir régulièrement un tapis est un excellent moyen d’assurer l’hygiène et la propreté dans vos bureaux ou vos pièces de maison. Cela permet aussi de rallonger la durée de vie des tapis. La première démarche à laquelle il faut penser est alors de réaliser un nettoyage par aspiration. Il s’agit d’effectuer un passage à l’aspirateur de façon hebdomadaire. La fréquence et la durée des passages varient d’une pièce à une autre. Vous pouvez par exemple effectuer un seul passage par semaine dans les pièces où il y a le moins de circulation. Pour les pièces à fort passage, l’utilisation de l’aspirateur peut être nécessaire deux fois par semaine. Grâce à cet entretien régulier, vous pouvez garantir la propreté de votre tapis et par la même occasion la qualité de l’air ambiant dans les pièces.

Comment se passe son entretien annuel ?

Même si l’entretien hebdomadaire d’un tapis est une démarche hautement efficace pour enlever ses saletés, un entretien annuel reste indispensable. Effectivement, vous devez savoir que l’accumulation de poussière dans les fibres peut être assez importante. Le nettoyage par aspirateur peut alors ne pas être suffisant pour éliminer toutes les traces de saletés. Il est donc nécessaire de penser à réaliser un nettoyage plus en profondeur. Cette opération peut demander l’utilisation de produits d’entretien spécifiques et l’intervention d’un service spécialisé. Le nettoyage peut s’effectuer par une extraction des saletés par eau chaude et le traitement des moisissures et bactéries à l’aide de produits naturels ou chimiques. L’expertise d’un professionnel permet ainsi de choisir la méthode de nettoyage la plus adaptée.