Tout savoir sur l’éco-conduite ou la conduite économique

Actuellement, la conduite de véhicule est devenue une part entière dans la vie de tous les jours. C’est le moyen de transport le plus utilisé à travers le monde. En plus d’être un moyen le plus prisé de tous, c’est aussi un moyen pratique et commode. Malgré les avantages des automobiles, celles-ci présentent quand même des désavantages majeurs. Ces désagréments peuvent se constater au niveau des dépenses, de l’environnement et de la sécurité des conducteurs et des passagers. Afin de réduire les inconvénients que peut apporter la conduite de véhicule, l’éco-conduite a été mise en place.

Quels sont les préceptes de base de l’éco-conduite ?

La notion de l’éco-conduite se présente comme étant une manière de conduite, visant à économiser le carburant, à préserver l’environnement et à diminuer les dépenses. Le plus important c’est surtout la sécurité et le bien-être des passagers. Pour plus d’informations sur la conduite économique, le site APS Prévention élabore en détail cette pratique. La conduite économique s’appuie sur quelques règles de base.

Surtout, elle présente cinq principes primordiaux. La première vise à équilibrer le maniement du régime moteur pour tirer plus d’avantages. En pratiquant ainsi, le régime moteur est limité et la dépense en carburant diminue. Le second principe vise à stabiliser la vitesse, car cela réduit la consommation. Pour ce faire, il est nécessaire d’éviter les arrêts brusques ainsi que les accélérations inutiles. Il est plus bénéfique d’adopter un régime moteur réduit, en appliquant quelques astuces de réglage de vitesse. Les deux derniers principes consistent à prévoir le trafic et éviter tous les désagréments liés aux pannes, en diagnostiquant le véhicule régulièrement.

Les règles supplémentaires indispensables de l’éco-conduite

L’application des règles supplémentaires de la conduite économique permet de réduire jusqu’à 25% les dépenses en carburant. Parmi eux, le bon maniement des tableaux de bord permet d’analyser et de contrôler l’absorption de carburant. En somme, il est à recommander de vérifier le compte-tours, l’ordinateur de bord, ainsi que les mécanismes Stop&Start et le réglage de vitesse. Pour mieux éviter les bouchons et les détours inutiles, la bonne organisation des déplacements à l’aide du GPS présente beaucoup d’atouts.

Une autre règle consiste à diminuer au maximum les bagages ou les charges. En effet, un véhicule surchargé consomme beaucoup plus d’énergie. Cet aspect est également applicable pour le réservoir. Il vaut mieux remplir le réservoir, selon le besoin et éviter les surplus. Savoir rouler à une vitesse convenable contribue aussi à l’économie d’énergie. Le plus évident dans toutes les règles de l’éco-conduite consiste à couper le moteur en cas d’arrêt.