Vive la rentrée : le débat de la tenue scolaire ?

Vive la rentrée : le débat de la tenue scolaire ?

 

Depuis de nombreuses années, l’administration exige le port de tenue scolaire. Aussi bien dans les milieux ruraux que dans les centres urbains, les établissements sont tenus de fixer les modalités quant aux tenues scolaires. De la maternelle à la terminale, cette exigence s’impose dans les écoles professionnelles tant publiques que privées. La tenue scolaire reste la principale préoccupation des parents d’élèves. A la veille de la rentrée, parents et élèves se mobilisent pour répondre aux requêtes des administrations d’école d’autant plus que le port de la tenue scolaire fait partie intégrante du règlement intérieur de chaque établissement. La tenue scolaire ? C’est toute une éducation.

Pourquoi porter un uniforme scolaire

Code vestimentaire et uniforme, quelle différence ? Ce que les élèves ne doivent pas porter sont déterminés par un code vestimentaire. Il peut s’agir de chemises fines, des pantalons à taille basse ou de vêtements faisant la promotion de drogues, de tabac, etc. Un règlement d’uniforme quant à lui indique ce que les élèves sont tenus de porter, par exemple une uniforme fille et garçons aux couleurs de l’école. Les arguments généraux en faveur du port de tenue scolaire se structurent autour de différents axes. Outre son caractère réglementaire, le port de la tenue scolaire a également une portée sociale. On retrouve entre autres la laïcité, l’égalité et la lutte contre l’exclusion dans la vie de l’école. Le fait de porter un uniforme masquerait en effet les signes d’appartenance religieuse et les différences sociales. L’uniforme aux couleurs de l’établissement fait des élèves les ambassadeurs de l’établissement et renforce l’unité en créant un sentiment d’appartenance. Et enfin, le port strict de l’uniforme scolaire permet d’apprendre à l’élève d’adopter un meilleur comportement.

Le port de tenue scolaire en France

Les établissements scolaires de France n’imposent plus le port d’uniforme depuis 1968. Cependant, avec les problèmes de « guerre des marques », le port de l’uniforme est devenu un débat récurrent. En France, ils sont au nombre de 6 à imposer le port d’uniformes, ces établissements sont appelés les lycées de la défense. Certains établissements de l’hôtellerie exigent également le port de costume et de cravate. La robe universitaire se porte à nouveau dans quelques universités. A l’Internat d’Excellence de Sourdun, les élèves portent depuis Mars 2012 un uniforme scolaire et les collégiens de la Tour à Paris sont tenus de porter un uniforme depuis longtemps. Presque dans tous les établissements français, le port d’uniforme de sports est exigé comme partie intégrante des règles de jeux de sports collectifs.